Numéricable rachète SFR !

Finalement c'est bien Numéricable

promo numericable

Après une longue série de négociations, le conseil de sécurité de Vivendi (SFR) présidé par M. Jean-René Fourtou a délibéré samedi dernier : Numéricable emporte la mise.

La concurrence entre Altice la maison mère de Numéricable et Bouygues Telecom était jusqu’à un passé proche très rude. Certains ont même favorisés le rachat de SFR par Bouygues pour que la transaction soit plus « made in France » tandis qu’Altice est une firme luxembourgeoise. La décision de retenir l’offre de Numéricable à été prise “à l'unanimité”. Quelle sont les raisons ?

Il semble que le groupe de communication et de divertissements Vivendi a trouvé son compte : la proposition de Numéricable s’élève à 17 milliards d’euros, l’accord va permettre de confirmer le plan de mise en bourse de l’opérateur racheté.

Le conseil de surveillance de Vivendi a estimé que l’offre de Numéricable est inégalable car elle propose le projet le plus fructueux et le plus porteur pour tout le monde notamment aux actionnaires.  D’un point de vue financier, la proposition de Numéricable est jugée « la mieux équilibrée ». Bouygues a proposé 15 milliards d’euros en numéraire en plus de 10% du nouvel ensemble en actions. De son côté Numéricable a pu mieux faire en proposant 13.5 milliards d’euros à la réalisation de la transaction ainsi qu’un complément de 750 millions d’euros et 20% en titres de participation.

Le président du conseil de surveillance a déclaré qu’une partie des gains de la cession va être restituée aux actionnaires de SFR.  M. Fourtou avance plus loin au quotidien économique Les Echos que “Un rapprochement avec Bouygues aurait créé un groupe avec 47% de part de marché en valeur dans le mobile, ce qui était intenable sur le plan de la concurrence. La proposition de Bouygues de vendre son réseau mobile et des fréquences à Free allait dans le bon sens, mais il aurait probablement fallu aussi céder des clients. Par conséquent, dans le cas d’un mariage entre Bouygues et SFR, on se serait retrouvés avec une société en décroissance face à un concurrent surarmé, Free. Les risques d’exécution d’un tel projet étaient vraiment trop importants.”

Numéricable est le principal gagnant de l’affaire car même s’il est déjà opérateur mobile, sa part de marché ne dépasse pas les 30 000 clients avec une baisse des chiffres prolongée depuis 2012 jusqu’à aujourd’hui. L’opération de rachat de SFR va le classer deuxième juste après Orange.

Bien que l’offre de Bouygues semble intéressante, Vivendi a fait la sourde oreille face à cette offre. Que s’est-il vraiment passé ? Est-ce que ce sont les directives de l’autorité de la concurrence qui ont jouées ? Seuls les prochains jours vont nous permettre d’y voir plus clair.

Partager sur :
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
0

Share This Post

Recent Articles

© 2020 Forfait Mobile pour tous. All rights reserved. Site Admin · Entries RSS · Comments RSS